Let's get started

In ac libero urna. Suspendisse sed odio ut mi auctor blandit. Duis luctus nulla metus.

Donald Trump accepte une rencontre historique avec Kim Jong-un

 

rencontre kim jong un

Kim Jong-un a notamment souligné le caractère «courageux et déterminé» de cette rencontre tandis que le président américain a assuré que «franchir la ligne était un honneur». Tout en Author: Lucie Lespinasse. Les présidents américain, Donald Trump, et nord-coréen, Kim Jong-un, sur un écran d’une gare de Séoul, le 9 mars. JUNG YEON-JE / AFP L’annonce est aussi inattendue que spectaculaire: le. Kim jong-un n'a pas peur de la menace américaine, maintenant qu'il est équipé, les sanctions, il est habitué. Il a atteint son but, être dissuasif pour éviter une invasionAuthor: Philippe Gélie.


Rencontre Donald Trump-Kim Jong Un : la surprise de la négociation | Contrepoints


Modifié le à Donald Trump et Kim Jong-un se sont rencontrés ce matin. Une poignée de main historique. Donald Trump et Kim Jong-un ont échangé une poignée de main historique à Singapour. Une image forte longtemps inimaginable, tant les tensions ont été vives pendant des décennies entre les deux pays.

Les deux hommes se sont ensuite entretenus en tête-à-tête pendant près de 45 minutes, rencontre kim jong un, avant de partager un déjeuner de travail qui a duré une heure.

Les deux dirigeants ont également signé un document commun. Que contient ce document? Donald Trump a pourtant assuré que le processus de dénucléarisation sera vérifié. C'est une complète dénucléarisation. Invitation à la Maison Blanche. Le leader nord-coréen a par ailleurs reçu une invitation inattendue à se rendre à la Maison Blanche. Pacification et dénucléarisation au menu. Mais sont-ils tombés d'accord sur ces questions sensibles?

Les deux dirigeants étaient accompagnés de leur garde rapprochée. Côté américain, Mike Pompeo, le chef de la diplomatie John Kelly, le chef de cabinet de la Maison Blanche et John Bolton, le conseiller national à la sécurité, étaient aux côtés de Donald Trump. Donald Trump et Kim Jong-un ont été rejoints par leurs délégations respectives pour des discussions élargies, rencontre kim jong un.

Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères, Ri Yong-ho et le diplomate Ri Rencontre kim jong un, chargé des Affaires internationales au sein du Parti unique de Corée du Nord étaient également autour de la table. Donald Trump a donné une conférence de presse après sa rencontre avec Kim Jong-un.

En revanche, il déclare qu'il mettra fin aux exercices militaires conjoints avec la Corée du Sud. Le président américain a par ailleurs confirmé que les sanctions économiques seraient pour le moment maintenues.

Le président américain a aussi dit espérer rencontre kim jong un fin prochaine de la guerre de Corée. Wang Yi, le chef de la diplomatie chinoise, a salué la rencontre et dit espérer que la Corée du Nord et les Etats-Unis vont ouvrir un nouveau chapitre… avec le soutien de la Chineannonce notre correspondante à Pékin, Heike Schmidt.

Optimisme mesuré du Japon. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a exprimé l'espoir que le sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un mènera à une résolution des programmes nucléaires et balistiques nord-coréens ainsi qu'à une solution en ce qui concerne le sort des ressortissants japonais enlevés par des agents nord-coréens dans les années 70 et 80, relève notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles. En attendant, le Japon reste prudent et constate que la déclaration commune signée par le président américain et le dirigeant nord-coréen reste vague.

Denis Rodman en pleurs. En marge du sommet, rencontre kim jong un, on a pu assister à une image un peu surréaliste. Dennis Rodman is literally in tears pic.

 

Ce qu’il faut retenir de la rencontre entre Donald Trump et Kim Jong-un - Asie-Pacifique - RFI

 

rencontre kim jong un

 

Kim jong-un n'a pas peur de la menace américaine, maintenant qu'il est équipé, les sanctions, il est habitué. Il a atteint son but, être dissuasif pour éviter une invasionAuthor: Philippe Gélie. Kim Jong-un a notamment souligné le caractère «courageux et déterminé» de cette rencontre tandis que le président américain a assuré que «franchir la ligne était un honneur». Tout en Author: Lucie Lespinasse. Les présidents américain, Donald Trump, et nord-coréen, Kim Jong-un, sur un écran d’une gare de Séoul, le 9 mars. JUNG YEON-JE / AFP L’annonce est aussi inattendue que spectaculaire: le.